NOS "MÉTHODES"

Dans notre travail au quotidien, nous nous inspirons et utilisons différentes méthodes. Si nous tâchons d'être constantes et régulières dans notre manière d'agir, d'apprendre des nouvelles choses aux enfants, nous souhaitons surtout être au plus proche du rythme et des besoins que nous montre l'enfant. 

La méthode TEACCH

TEACCH est un programme de traitement et d'éducation pour enfant de tous les âges présentant des difficultés d'apprentissage et/ou de comportement (TSA, TED, ...) Il s'agit d'un programme adapté au niveau de chaque enfant et non d'une technique particulière.

L'idée est de structurer au maximum les activités et l'environnement de l'enfant sur quatre plans distincts : temps, système, espace et tâche.

C'est une méthode dite comportementale qui vise essentiellement l'autonomie de l'enfant dans la réalisation d'une tâche, et donc lui fournir des stratégies pour y arriver et l'intégrer.

Objectifs de l'approche :

  • fournir des stratégies pour soutenir l'enfant en difficulté durant toute sa vie

  • favoriser l'autonomie de manière générale

  • s'adapter aux besoins spécifiques individuels

  • adapter l'enseignement pour compenser les déficits propres à l'enfant

  • miser sur les forces et compétences de l'enfant

  • réduire les stimulations inutiles et perturbantes

  • mettre l'accent sur les informations pertinentes (consignes simples et précises)

  • permettre à l'enfant de donner un sens à son environnement

  • permettre à l'enfant de comprendre ce qu'on attend de lui

  • mieux gérer les comportements inadaptés

  • atteindre une plus grande autonomie   

Dans notre "petite école", chaque classe est aménagée de manière structurée c'est-à-dire qu'on y retrouve :  un espace "tapis" où on se rassemble, où des jeux plus moteurs et de manipulation sont proposés ; un espace de travail en groupe ; un espace de travail individuel. En fonction de la classe, on peut également retrouver un espace davantage utilisé pour l'autonomie et les apprentissages concernant l'hygiène. 

De plus, nous proposons dans chaque classe des horaires symbolisant de manière visuelle le déroulement de la journée. Les enfants peuvent alors s'y référer et ainsi faire preuve de davantage d'autonomie, se repérer et ainsi se rassurer. Ceux-ci varient en fonction des enfants et de leurs compétences; on va donc y retrouver des pictogrammes ou des photos, nombreux ou alors présenté un par un à l'enfant. 

Enfin, la plupart des classes proposent un travail en individuel. Afin de privilégier au maximum l'autonomie de l'enfant, on va avoir recours à un code visuel qui lui permettra de se repérer dans son travail et avancer seul sans que l'adulte ne doive intervenir. 

La méthode "ABA"

 « L'A.B.A. a pour objectif la modification du comportement par la manipulation de l'environnement, en application de la théorie de Skinner sur le conditionnement : le comportement qui est suivi d'une conséquence agréable a plus de chance de se reproduire dans le futur, et inversement un comportement qui est suivi d'une conséquence désagréable aura tendance à diminuer. La méthode définit des procédures qui vont permettre à l'enfant d'apprendre des comportements visant une meilleure adaptation. »

Nous nous inspirons de ce principe pour gérer les comportements qui posent problèmes chez les enfants en renforçant ceux attendus. Les comportements inappropriés sont déviés tant au niveau social que dans les apprentissages.

Pour travailler sur ces comportements, nous procédons à une analyse minutieuse du comportement (déficitaire ou en surplus), des conditions de l'environnement jugées responsable de l'apparition et le maintien ou non du comportement. Pour cela, nous observons l'enfant et ses réactions dans les différents lieux de vie, dans différentes conditions (avec beaucoup d'enfants, moins d'enfants, isolé, en groupe,...) et nous travaillons également en partenariat avec les parents et les autres intervenants autour de l'enfant pour comprendre ce comportement et surtout voir s'il existe dans d'autres endroits. Cette analyse va déboucher sur une hypothèse qui déterminera les stratégies d'intervention à mettre en place. Ces stratégies se basent sur la modification des stimuli antécédents et l'utilisation de renforçateurs/récompenses.

L'intervention doit permettre d'atteindre un objectif fixé avant de commencer et de maintenir ce comportement adéquat dans le temps et dans d'autres environnements . Il est importante de ce donner une limite dans le temps pour atteindre cet objectif et de réévaluer quand la durée déterminée est arrivée à son terme.

Dans l'école, nous utilisons cette méthode au quotidien en observant l'enfant évoluer dans son environnement. Nous proposons également dans certaine classe, des séances plus spécifiques seul avec l'adulte. Lors de ces séances, nous pouvons travailler des objectifs cognitifs, d'autonomie, de concentration,....

La méthode Montessori

La pédagogie Montessori a pour but l'épanouissement de l'enfant dans un enseignement personnalisé et adapté au rythme de chacun passant par un apprentissage individuel et collectif.

A travers le matériel de certaines activités, nous nous inspirons de la pédagogie Montessori. En effet, différentes activités disposées sur des plateaux ordonnés permettent une expérimentation concrète pour progressivement avancer dans l'abstraction.

Nous mettons à disposition du matériel réel afin qu'il puisse manipuler et se mettre en situation. Selon Maria Montessori, la manipulation du matériel est primordiale pour s'approprier les concepts. Chaque enfant manipule à son rythme et à sa manière.

A travers le matériel des activités pratiques liées à la vie quotidienne, l'enfant va acquérir une meilleure compréhension d'un matériel familier et progresser vers une certaine autonomie.

Le matériel sensoriel va développer la sensibilité fine de l'enfant. Grâce aux exercices sensoriels, l'enfant perçoit et appréhende la réalité de façon plus précise ce qui lui permettra de mieux comprendre et s'adapter au monde qui l'entoure.

« Les sens sont des organes de ''préhension'' des images du monde extérieur, nécessaires à l'intelligence, comme la main est l'organe de préhension des choses matérielles nécessaires au corps », écrit Maria Montessori, Pédagogie scientifique.

(source : « Apprends-moi à faire seul » de charlotte Poussin)